SYNCHRONATOR

Dans Synchronator, Koolwijk et Prins manipulent de complexes larsen audio et vidéo.
Ils fabriquent leurs instruments numériques et analogiques, à partir d‘éléments de radio, de télévision, et de matériels utilisés en régie vidéo. Une fois recâblés et modifiés, tels des systèmes cybernétiques hautement sensibles, ils réagissent aux moindres variations du signal. Koolwijk et Prins continuent ainsi, dans la lignée des pionniers de l‘art vidéo, d‘utiliser la technologie de manière détournée, afin de produire des signaux distordus, qui normalement, ne peuvent pas être générés par des équipements vidéos et projecteurs standards. Leurs innovations techniques ont permis aux deux artistes de surmonter ces limites techniques. L‘esthétique de la perfomance « Synchronator » peut s’apparenter à une violente attaque  contre l‘illusoire qualité du medium vidéo.

_

Koolwijk and Prins‘ „Synchronator“ project manipulates sophisticated sound and video feedback-loops. Digital and analogue hardware, hand-culled from radio, TV and broadcasting circuits, are wired up as highly sensitive cybernetic systems that react to the slightest signal change. Koolwijk and Prins thus continue with an approach that has preoccupied artists since the earliest days of video art, namely, to use video technology in ways counter to its intended function to yield distorted signals, which usually cannot be processed by standard video equipment and projectors. Their technical innovations have allowed both artists to overcome this barrier. The visual dimension of the „Synchronator“ performance hence resembles a violent attack on the illusionary qualities of the video medium.

> synchronator.com



Laisser un commentaire