VISIONSONIC 2012 – EDITO

Après une année de pause en 2011, le festival  Visionsonic fera à nouveau résonner les expérimentations sonores et visuelles du live cinéma et autres performances audiovisuelles qui explorent les relations entre image et son. La programmation navigue d‘une ambiance feutrée cinématographique à une ambiance survoltée rock électro en passant par du noise visuel électrisant ou du graphisme mouvant au rythme de synthétiseurs. Le festival se tiendra les 16 et 17 novembre 2012 à Mains d‘Oeuvres (Saint Ouen), lieu pour l‘imagination artistique et citoyenne.

Par sa diversité de programmation, Visionsonic est un festival à la fois pointu et ouvert à un large public. Les performances live ou pièces multimédias ont une forte attractivité sur le spectateur notamment  grâce au lien entre images et sons, et permettent une immersion simple et efficace dans l‘univers des artistes. Vous aviez été très nombreux lors de la précédente édition en 2010, nous vous attendons pour deux nouvelles soirées exceptionnelles. Cette édition passe de trois week-end à un seul et propose un concentré de la scène actuelle mais également des initiateurs et mentors de ces disciplines audiovisuelles.

Vendredi, on planera sur l‘électro envoûtante de Shrubbn!! accompagnée des berlinois Transforma et de leurs visuels fabriqués main ; on  dansera sur la musique avant-gardiste et les visuels tournoyants et déjantés des anglais Sculpture ; on expérimentera la nature même du cinéma et de sa matière avec le cinéaste Xavier Quérel dans sa performance sur bobine „Quelques minutes de soleil après minuit“ ; l‘américain Derek Holzer, quand à lui, nous plongera dans les premiers instruments électroniques du 20ème siècle qui transformaient des images en pulsations sonores ; on en prendra pleins les oreilles avec le live ultra-puissant de Rko (V-atak) dont les visuels générés par l‘électricité seront projetés sur un écran de fumée ; enfin, le retour sur scène d‘un des pionniers de la musique éclectronique et expérimentale  : Z connu sous le nom de Bernard Szajner (ZED, The (hypotetical) Prophets, …) sera accompagné par Yro avec ses visuels bricolés et sombres.

Samedi, on sera transpercé par le duo hollandais Synchronator et leurs images générées via de l‘électronique modifiée ; le groupe Solar Skeletons nous invitera  à un odyssée musical entre western et conquête Solaire; dans leur nouvelle performance synesthésique Bleeding, le collectif italien Otolab se jouera de notre persistance rétinienne ; le musicien expérimental Strom Varx tentera de révéler la sonorité bruitiste de la matière manipulée par le japonais Atsunobu Kohira ; le collectif Burstscratch, en manipulant pellicules et sons analogiques, proposera une expérience intense de cinéma en direct si justement nommée „Le Point Aveugle“ ; enfin, le duo musical et graphique Gangpol & Mit nous entraînera dans leur pop digitale, peuplée de personnages colorés et géométriques.

Et pour sensibliser les plus jeunes, nous proposons une séance scolaire du spectacle Kadâmbini (Collectif Iduun) ainsi qu‘une installation interactive Dyskograf par AVoka. Durant les soirées du festival, des visites du CRAS (Centre Art Sensitif) permetteront de s‘initier au technologie interactive.

Elie Blanchard & Robin Kobrynski

MAINS D’OEUVRES
1 RUE CHARLES GARNIER
93400 SAINT OUEN
01 40 11 25 25

Accès
METRO 4 (PORTE DE CLIGNANCOURT)
METRO 13 (GARIBALDI)
BUS LIGNE 85
STATION VÉLIB à 2 min

_

 

After a break in 2011, noisy and visual experimentations are going to resonate again during the new Visionsonic festival with live cinema among other audiovisual shows exploring relations between images and sounds. The programming ranges from a smooth movie atmosphere to an overexcited eletronic-rock including electric visual noise or images moving to the synthesizers.

The festival is to stand on the 16th and 17th of November 2012 at Mains d’Oeuvres (Saint-Ouen), a place dedicated to imagination, art and citizenship.

The variety of Visionsionic programming makes it a specialized festival yet open to a wide audience. Live performances or multimedia works are very attractive to an audience creating links between images and sounds, allowing to meet easily and efficiently the universes of the artists. You were a great number to come last time, and we are waiting for you at two extraordinary evening performances. For this edition, the events will take place through a single week-end instead of three and display the more representative members of the moment but also pioneers and mentors of the audiovisual scene.

On Friday, trip on Shrubbn!!’s entrancing electro with Transforma from Berlin and their handmade images ; dance on the avant-gardist music and the twirling crazy images performed by Sculpture from UK ; experiment the very essence and material of cinema by watching the movie-maker Xavier Quérels show during which he plays with roll of film : « quelques minutes de soleil après minuit », ; the American Derek Holzer performs again the 20th century’s first electronic musical instruments that turns images in pulsating sounds ;  the mind-blowing live show by Rko (V-atak) casts electricity-generated images on a smoke screen ;   finally, one of the pioneer of electronic and experimental music makes a comeback : Z also known as Bernad Szahner (ZED, The (hypotetical) Prophets, …) accompanied by Yro and his dark and cobbled images. 

On Saturday, get subjugated by the Dutch duet Synchronator whose images are created via modified electronic ; the band Solar Skeletons is an invitation to a musical odyssey melting western film and conquest of Sun ; Bleeding, the new show of Otolab, an Italian collective, plays with  persistence of vision and synesthesia ; Strom Varx, an experimental musician, attempts to reveal the bruitist sound of material manipulated by the Japanese Atsunobu Kohira ; the collective Burstscratch manipulate film and analogical sounds and display an intense cinematographic experience in live quite rightly called « Le Point Aveugle » [The Blind Spot] ; eventually, the graphic and musical duet Gangpol & Mit is a journey into digital pop music with colored and geometric characters.

And we propose a session dedication to schoolchildren with Kadâmbini’s show (from the Collective Iduun) along with an interactive installation, Dyskograf by AVoka. Every evening of the festival, you can visit the CRAS (Centre Art Sensitif) [Sensitive Art Center] and be initiated to interactive technology.

Elie Blanchard & Robin Kobrynsky



Laisser un commentaire